Les "quartiers"

Une fois passé l'accueil, on découvre depuis un point de vue superbe l'ensemble du centre. Comme le montre le plan, le domaine est immense (63 ha) et parcouru en tous sens de routes et de sentiers. Ce que ne montre pas le plan, c'est l'importante déclivité entre l'entrée et la rivière. Entre le haut et le bas, 20 petites minutes de marche à l'aller, un peu plus au retour !

En saison (juillet-août), le centre est parcouru par un minibus qui fait le tour complet du domaine toutes les 25 minutes. Hors saison, si l'on ne veut pas prendre sa voiture (interdite dans le quartier "Mésange" en juillet-août), un minimum de forme physique est nécessaire. Cela peut être un obstacle avec des enfants petits ou des personnes âgées. L'accueil est rapide et efficace.

Highslide JS Highslide JS Highslide JS

L'Accueil et à droite la
barrière vers la sortie

Après la barrière,
la route vers Barjac

A droite, le sentier
vers le point de vue

Highslide JS Highslide JS Highslide JS

Panoramique depuis le point de vue du haut. A gauche, à mi-hauteur, le quartier Eden Roc
avec les piscines et tout au fond les 2 rochers au bord de la plage.

Highslide JS

Panoramique depuis le point de vue d'Eden Roc. A gauche, les Mas.
Au centre la plage aux 2 rochers.

Highslide JS

vue générale
depuis la rive
sud de la Cèze
(les 3 arches)

Tout en haut, il y a Pinson : surtout des chalets et des mobil-homes, mais aussi des emplacements de camping sur le bas de la zone. C'est le plus ensoleillé mais le plus éloigné des services.

Au milieu, il y a Eden Roc  : pas de logements à part quelques "mas" autour du grand cèdre, mais les piscines et toutes les animations.

En bas vers l'Ouest, il y a Fauvette, l'essentiel des emplacements de camping (avec dans le haut le quartier de mobil-homes des Oliviers). C'est la zone la plus sauvage et la plus ombragée, mais aussi la plus inondable, à éviter par temps d'orage !

En bas vers l'Est, il y a Mésange, avec la supérette, le restaurant, la plage de sable et quelques logements, dont bon nombre de tentes "Bengali" (louées toutes équipées, c'est la solution la moins coûteuse pour ceux qui désirent arriver les mains vides).

Remarque globale : l'ensemble du site est d'une propreté rare (un tout petit peu moins en pleine saison, mais ca reste très acceptable). Arpentant routes et sentiers du matin au soir, je n'ai quasiment jamais trouvé le moindre détritus ou papier gras abandonné. Quand je compare avec ma plage favorite...

Juste après l'entrée,
on est accueilli par ce drôle
de bonhomme en bois
(qui aurait bien besoin
d'un petit rafraîchissement)

Highslide JS Highslide JS

Tout en haut du domaine,
(au-dessus du point de vue)
un déboisement important
a été entrepris en 2006 afin
de constituer un coupe-feu.

 

  Textes et illustrations © Jacques Gana 2007-2014. Reproduction interdite sans autorisation Contacts | Mentions légales | Plan du site